À l’échelle de la planète, plus de 50 % des bâtiments existants seront encore utilisés en 2050. À l’échelle de l’Europe, on estime que 97 % d’entre eux devront être partiellement ou intégralement rénovés, afin d’être en accord avec l’évolution des normes environnementales.
Rockpanel vous accompagne tout au long de votre projet, de la conception à la réalisation.

01

Naturellement résistants au feu

Vérifier que les matériaux sont conformes aux réglementations relatives à la sécurité incendie (Instruction technique 249). Pour les bâtiments à risques et les immeubles de grande hauteur (plus de 18 mètres), il est obligatoire de recourir à un matériau Euroclasse A2-s1,d0. Il convient également d’intégrer la possibilité qu’un bâtiment puisse changer de destination au fil du temps et donc passer dans une catégorie aux exigences plus élevées.

02

Installation rapide et aisée

Mieux vaut privilégier des matériaux et des procédés faciles à travailler et rapides à poser. Entre autres avantages, ils contribueront à limiter les coûts d’installation, à minimiser les nuisances vis-à-vis des résidents et du voisinage et aussi à réaliser les travaux en site occupé.

03

Frais d’entretien

Opter, de préférence, pour des matériaux de façade qui nécessitent peu d’entretien et de traitements réguliers. A la clé, un gain de temps et des économies substantielles. Intégrer les frais d’entretien dans les comparatifs de prix permettra de déterminer précisément le coût d’exploitation du bâtiment dans le temps.

04

Tenue des couleurs

Les bâtiments durables sont conçus… pour durer. Mais la durabilité ne se cantonne pas à la fonctionnalité, elle concerne également l’esthétique, notamment la tenue des couleurs dans le temps. Un facteur essentiel, qui, à l’instar de la stabilité dimensionnelle, de la résistance au vent et à l’eau ou de la sécurité incendie, contribue à inscrire la façade dans la durée, sans frais supplémentaires.

05

Durabilité

La durabilité est un critère essentiel dans l’acte de construire pour l’avenir. D’où l’importance et la nécessité de choisir des matériaux issus de ressources non épuisables, qui seront également recyclables pour s’inscrire dans un processus d’économie circulaire.

06

Résistance à l’humidité

Tant sur le plan esthétique que mécanique, le matériau de façade doit être à même de résister à l’eau (pluie, neige…) et à l’humidité, deux éléments susceptibles de le détériorer (moisissures, déformations) et donc d’altérer ses propriétés. Cette résistance garantit des frais d’entretien réduits.

07

Options de conception

Pour rénover un bâtiment tant sur le plan technique et qu’esthétique, le matériau de façade doit offrir plusieurs options de conception. Il doit pouvoir répondre à tous les besoins de design, qu’il s’agisse de se fondre dans une façade existante ou de bousculer tous les codes.

1/6