Explication de la terminologie du feu

Explication de la terminologie du feu

La terminologie du feu peut prêter à confusion. Que signifie résistant au feu ou ignifuge ? Et qu'est-ce que cela signifie lorsque les matériaux de construction sont appelés incombustibles, combustibles ou inflammables ?

Qu'entend-on par incombustible ?

Incombustible signifie simplement qu'un matériau ne contribue pas à un incendie. Le degré d'incombustibilité est déterminé par le système des Euroclasses, dont les classes A1 et A2 sont incombustibles et B-F combustible. Lorsque vous utilisez des matériaux incombustibles, vous restreignez en principe le risque, car ces matériaux ne contribuent pas de façon significative à un incendie. L'incombustibilité (A1, A2) est assurée par la définition de limites au contenu calorifique (valeurs de PCS). Pour les matériaux combustibles (B-F), ces limites ne sont pas définies.

Que sont les matériaux combustibles ?

Les matériaux combustibles ont un pouvoir calorifique supérieur à celui des matériaux incombustibles et peuvent donc contribuer à la propagation d'un incendie. Dans le système des Euroclasses, les classes B à F sont combustibles. Il est important de noter la signification des différentes classifications Euroclasses : une classification B proche de la limite A2 est beaucoup plus sûre qu'une classification F, ce qui signifie que le matériau n'a pas réussi les essais pour une classe supérieure.

Pour les immeubles de grande hauteur et les immeubles à haut risque, nous conseillons de toujours utiliser des matériaux incombustibles.

En savoir plus sur les matériaux de construction incombustibles et combustibles

Que signifie ignifuge ?

Les combustibles sont des additifs qui sont principalement utilisés avec des matériaux combustible, pour ralentir l'inflammation de ces matériaux. Ces agents ignifuges sont consumés lorsqu'ils sont exposés à un incendie ; ils ralentissent la combustibilité, mais ne la réduisent pas.

Que sont les matériaux inflammables ?

Les matériaux inflammables s'enflamment plus facilement que d'autres matériaux (comme les combustibles). Par exemple, ils peuvent brûler rapidement avec une flamme ou avoir un point d'éclair en dessous d'une température limite arbitraire de 50 °C.

Que signifie résistance au feu ?

Lorsqu'un incendie se déclare et met le feu à une pièce, il nous amène au domaine de la résistance au feu. Il s'agit de savoir combien de temps nous pouvons empêcher le feu de se propager entre des pièces ou des étages séparés (compartiments) d'un bâtiment. La résistance au feu est donc déterminée par l'ingénierie, la construction et l'état d'un bâtiment. La classification de résistance au feu est généralement donnée sous forme de limite de temps en minutes durant lequel les personnes devraient pouvoir s'échapper en toute sécurité d'un bâtiment en cas d'incendie.

Qu'est-ce que les barrières coupe-feu ou les barrières de cavité ?

Les barrières coupe-feu ou barrières de cavité sont des éléments placés dans la cavité d'une façade pour empêcher la propagation du feu à l'intérieur de la cavité. On peut soutenir que l'utilisation d'un isolant et d'un revêtement incombustible (Euroclass A1-A2) limite le risque de propagation du feu par la cavité. Toutefois, l'utilisation de barrières de cavité est souvent prescrite dans les réglementations ou codes nationaux du bâtiment. En général, les barrières coupe-feu peuvent être divisées en deux catégories : verticales et horizontales.

Quelle est la différence entre les barrières coupe-feu horizontales et verticales ?

Pour les bardages rapportés, on utilise souvent des barrières coupe-feu verticales, également appelées dispositifs de fermeture de cavité. Leur fonction est de fermer la cavité aux coins pour éviter l'accumulation de la charge du vent.

Les barrières de cavité horizontales sont souvent conçues de manière à permettre la circulation de l'air derrière une façade ventilée en utilisation normale et obstruer la cavité lorsqu'elle est exposée au feu. Pour cela, on utilise soit des barrières intumescentes, soit des éléments métalliques.

Plus de liens sur la sécurité incendie

Qu'est-ce qu'un immeuble de grande hauteur ou à haut risque ?

En matière de sécurité incendie, deux types de bâtiments nécessitent une attention particulière : les immeubles de grande hauteur et les immeubles bâtiments à haut risque. Que signifient ces termes exactement ? Et à quoi faut-il faire attention pour garantir une sécurité optimale ?

En savoir plus

Innovation I.T.E. : changer la physionomie des façades, en respect du C+D

Pour les architectes limiter la propagation du feu en façade et le respect de la règle dite C+D peut poser question, en projet de réhabilitation. En effet, la réglementation recommande la mise en œuvre d’un système de recoupement de la lame d’air avec bavettes métalliques dans le cadre d’une ITE en bardage ventilé. Mais alors, quand le contexte réglementaire le permet, quelle solution adopter pour éviter la pose de bavettes métalliques qui pourraient dénaturer la façade ?

En savoir plus

Pourquoi un revêtement de façade incombustible pour les immeubles de grande hauteur et à haut risque ?

Pour les immeubles de grande hauteur comme pour les immeubles à haut risque, l'impact d'un incendie peut être catastrophique. Dans les grands immeubles et autres endroits où de nombreuses personnes vivent, dorment et travaillent, il est important d'accorder une attention maximale à la sécurité (incendie). Les risques doivent être réduits au maximum pour que les habitants (vulnérables) restent en sécurité.

En savoir plus

Quels sont les risques d'incendie d'un revêtement de façade ? Comment y faire face ?

Revêtement de façade et sécurité incendie : cette combinaison a fait couler beaucoup d'encre ou beaucoup parler d'elle. L'utilisation de matériaux combustibles pour les revêtements de façade ou la mise en œuvre inappropriée de matériaux peut entraîner des risques accrus en matière de sécurité incendie.

Mais heureusement, lorsque vous faites les bons choix, le revêtement de façade peut être une option totalement sûre. Connaître les faits vous aidera à prendre les bonnes décisions.

En savoir plus

Comment sont fabriqués les revêtements de façade et quel est leur rapport avec la sécurité incendie ?

Le pouvoir calorifique des matériaux de construction exerce un effet majeur sur leurs performances en cas d'incendie. Comparez les valeurs PCS des solutions les plus couramment utilisées pour les revêtements de façade et découvrez ce que cela signifie pour la sécurité incendie de votre immeuble.

En savoir plus

Vos problèmes de C+D partent en fumée

Les architectes recherchent des produits capables de répondre à toutes les exigences en matière de réglementation sur la sécurité incendie. Mais de quelle manière répondre correctement à la réglementation incendie ? Avec quel type de solution constructive et dans quelles situations ?

En savoir plus

Le système des Euroclasses : une norme de sécurité incendie

Le système des Euroclasses est la norme dominante en Europe en matière de classification de sécurité incendie des matériaux de construction. Il est obligatoire d'utiliser ce système normalisé avec des niveaux de qualité cohérents. Cependant, il y a encore souvent des références à d'anciennes normes. Cela est source de confusion et d'inexactitude, car elles peuvent être basées sur des méthodes d'essai complètement différentes.

En savoir plus

L'essai SBI (Single Burning Item) (Essai SBI - EN 13823) : pourquoi est-il le principal essai en matière de sécurité incendie ?

La norme EN 13501 est la norme de référence en Europe pour les classes de comportement au feu des produits de construction et des éléments de construction. Au cœur de cette classification se trouve l'essai d’objet isolé au feu SBI (Single Burning Item). Que se passe-t-il exactement pendant cet essai ? Et qu'est-ce que cela signifie pour la sécurité incendie de votre immeuble ?

En savoir plus

À quelle température le revêtement de façade commence-t-il à brûler et à produire des fumées ?

Aujourd'hui, les incendies se développent de 5 à 10 fois plus vite que dans les années 1950. La performance d'un immeuble en cas d'incendie exerce donc une influence majeure sur la sécurité des occupants et des premiers intervenants.

Les matériaux combustibles peuvent contribuer à la propagation d'un incendie et produire des fumées toxiques, causant d'énormes risques pour les personnes à l'intérieur d'un immeuble.

Nous pensons que chacun mérite d'être dans un environnement sûr. Peu importe où vous vivez, travaillez, jouez ou apprenez : la sécurité passe avant tout. Les matériaux de construction incombustibles sont la voie à suivre.

En savoir plus

Que signifie A2 ? Quelle est la différence entre un panneau « A » et un panneau « B » ?

Le système des Euroclasses, qui est la norme principale en Europe pour la classification de sécurité incendie des matériaux de construction, comprend les niveaux A1, A2, B, C, D, E et F. A1 et A2 signifient que le matériau classé est incombustible. Les niveaux B-F correspondent aux matériaux combustibles, bien qu'ils peuvent présenter de grandes différences. Il est obligatoire d'utiliser ce système normalisé avec des niveaux de qualité cohérents. Cependant, il y a encore souvent des références à d'anciennes normes. Cela est source de confusion et d'inexactitude, car elles peuvent être basées sur des méthodes d'essai complètement différentes.

En savoir plus

Quand commence la réglementation en matière de lutte contre l'incendie ? Est-ce que cela commence à partir d'une certaine hauteur ?

Respecter la réglementation en matière d'incendie peut s'avérer complexe. Les réglementations en matière d'incendie et de construction diffèrent d'un pays à l'autre. De plus, il est important de noter que ces réglementations sont souvent obsolètes. Comme elles datent souvent généralement d'une époque où le monde était très différent (moins d'électronique grand public, autres méthodes de construction), il est essentiel d'opter pour une solution de sécurité incendie qui soit à l'épreuve du temps.

En savoir plus

Back